Billetterie
Dinopedia Parc

Une nouvelle espèce de dinosaure cuirassé découverte au Chili : Stegouros Elengassen

Content Image
Image article 1

La découverte de Stegouros Elengassen

Le 1er décembre 2021, des paléontologues chiliens ont présenté le résultat de leurs recherches sur Stegouros elengassen, un dinosaure cuirassé dont le squelette a été découvert en 2018.

 

Une nouvelle espèce de dinosaure

Le squelette a été découvert au sud de la Patagonie lors de fouilles à Cerro Guido, un site de fouilles très connu qui abritait de nombreux autres fossiles.

Ils pensaient avoir affaire à un dinosaure déjà connu, mais lorsque les fouilles ont fait apparaitre la queue, ils ont été très étonnés. Ils ont observé que sur la queue était recouverte de sept paires d’ostéodermes (ce sont des structures de plaques bosseurs qui se situent dans les couches épidermiques de la peau). Ces sept plaques sont alignées de part et d’autre de la queue et cela la fait ressembler à une fougère. 


Les caractéristiques de Stegouros Elengassen

L’espèce qui représente Stegouros Elengassen a été baptisé comme ceci puisque la première partie signifiait « queue en toit » et la seconde portait le nom d’un monstre mythique en armure dans le folklore du peuple Aonik’enk (appelé Tehuelches) qui était originaire de la région de Patagonie, lieu où les fossiles ont été découverts.

Les paléontologues ont découvert 80% du squelette du dinosaure. Ils en ont donc déduit que le Stegouros elengassen avait vécu il y a environ 71 – 74,9 millions d’années. Il pesait 150 kilogrammes et mesurait 2 mètres de long. Il partage des caractéristiques à la fois comparables avec le Stégosaurus et avec l’Ankylosaurus. Ce dinosaure vivait dans un environnement de delta de rivière.

On remarqua que le bassin de Stegouros Elengassen était quasiment le même que celui du stégosaure.

             

 

 

De futures découvertes de dinosaures en perspective

Selon l’équipe de paléontologue, il serait possible de découvrir d’autres espèces de Parankylosauria dotées de queues semblables à des haches.

Cette créature se défendait avec sa peau cuirassée et probablement à l’aide de sa queue.

Les paléontologues en ont déduit que les cousins les plus proches du dinosaure chilien sont deux autres ankylosaures qui vivaient dans le sud du Gondwana. L’un s’appelait Kunbarrasaurus (il a été découvert grâce à son crâne). L’autre, s’appelait, Antarctopelta (il a été découvert grâce à de nombreux fragments osseux mis à jour dans des sédiments de l’Antarctique).

L’Antarctopelta était deux fois plus long que le Stegouros Elengassen.

 

 

De récentes et nouvelles fouilles menées au Chili et en Argentine, pourrait éventuellement menés à de nouvelles découvertes de dinosaures avec les mêmes caractéristiques que le Stegouros Elengassen : des dinosaures cuirassés à la queue massue plate et recouverte de lames.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
lobo.fall@o10com.fr
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thumbnail

Article suivant
Un dinosaure...

Facebook
Youtube
Instagram
SOCIALICON